Mehdi Boudjemaa (Laval): « Je suis toujours à fond »

8 octobre 2020
Posted in Interview
8 octobre 2020 samy traore

Il a 22 ans et est un des grands espoirs de son club formateur de l’En Avant Guingamp. Prêté cette saison au Stade Lavallois pour gagner du temps de jeu, Mehdi Boudjemaa s’est rapidement imposé dans l’entrejeu des tango. Le milieu de terrain travailleur, qui se définit lui-même comme un box-to-box, retrace avec nous son parcours depuis ses débuts à Beauvais et évoque la suite de sa saison. Entretien avec un joueur à suivre.

Bonjour Mehdi, tu peux te présenter rapidement ?

Bonjour, j’ai 22 ans, je suis un joueur de Guingamp prêté au stade Lavallois cette saison. Je suis né à Cergy mais j’ai commencé le foot à Beauvais, où est toute ma famille.  Mes deux parents ont grandi là-bas et j’y ai joué pendant 5-6 ans. En U14 je suis parti dans la banlieue de Strasbourg, à Schiltiggheim, où j’ai fait une bonne saison qui s’est super bien passée. Ensuite je suis rentré à Beauvais qui m’avait contacté pour être surclassé en U17 Nationaux, du coup j’ai fait ma saison là-bas sauf que je n’ai pas joué un seul match ! Après ça je suis parti jouer en U17 Nationaux à Saint Quentin et j’ai fait une bonne saison à l’issue de laquelle Guingamp m’a recruté.

Ton arrivée en Bretagne et tes débuts à Guingamp se sont bien passés ?

Je suis arrivé à Guingamp en U19 première année et ça s’est super bien passé. La Bretagne je ne connaissais pas et c’est vraiment attachant. J’ai eu de bons coachs là-bas et c’est mon club formateur, celui qui m’a permis de signer mon premier contrat pro, en février 2019, un contrat de 2 ans et demi.

Tu l’as vécue comment cette signature ?

Au début tu sais tu ne réalises pas trop. Je me rappelle que c’était à la fin d’une séance d’entraînement avec les pro, et le président de l’époque Bertrand Desplat vient vers moi et me demande quel jour on est. On devait être le 10, je lui réponds, et il me dit « écoute, le 10 février on est heureux de te proposer ton premier contrat pro » et après il m’a pris dans ses bras ! Je ne réalisais pas trop, c’est bizarre parce que tu veux signer pro mais quand tu as le contrat pro tu ne réalises pas trop. Et puis en fait quand ça arrive tu comprends que c’est le plus dur qui commence.

Comment tu définis ton style de joueur ?

Je suis un milieu de terrain box to box, j’aime autant attaquer que défendre même si je pense que ma principale qualité c’est la récupération. J’ai la grinta, je suis toujours à fond, je bosse dur à l’entraînement, je m’entraîne comme je joue.

Tu as un modèle ?

J’apprécie beaucoup le jeu d’Adrien Rabiot, il est aussi dans le box to box. Il va récupérer et quand il attaque j’aime bien sa petite touche technique avec son pied gauche, j’aime vraiment son jeu.

Après 8 journées de championnat tu te sens au point physiquement ?

Pas encore, je commence à bien revenir. J’ai eu un début de saison compliqué puisque j’ai pris un rouge en amical ce qui fait que j’ai fait les 2 premiers matchs puis j’ai été suspendu. Là j’enchaîne mon 3e match d’affilée donc je reviens bien, mais je ne suis pas encore à 100%, ça revient petit à petit.

La période de confinement et l’arrêt des compétitions ont été compliquées à gérer ?

Oui ça a été assez compliqué surtout que je venais de me faire prêter (ndlr : à Quevilly Rouen Métrolole). Je n’ai eu le temps de faire que 5 matchs, donc c’était assez frustrant, mais bon, ça m’a permis de bien rebondir avec le stade Lavallois et de revenir plus fort.

Tu t’es bien adapté lors de ton arrivée à Laval ?

On était 9 ou 10 recrues donc pas mal de nouveaux. Le coach avait gardé une base de l’année passée et le club n’a recruté que des joueurs qui avaient déjà goûté au championnat National. Franchement ça se passe très bien, on est premiers ex aequo avec le SC Bastia, le groupe vit bien, on a une bonne cohésion et on s’entraîne bien. Il faut continuer comme ça.

Il y a de grosses échéances qui arrivent…

Oui, lundi on a un déplacement à Bastia donc c’est premier contre deuxième, ça va être un gros match. Jeudi on reçoit Boulogne sur Mer qui vise aussi la montée je pense, donc aussi un gros match. Et dimanche on a la coupe de France, on va à Angers jouer une R1. Ca fera trois matchs en une semaine, donc il va falloir bien se reposer et bien récupérer.

Comment as-tu connu FOOTBOKS ?

J’ai connu le concept grâce à un ami, Moussa Guel, qui faisait une publicité pour FOOTBOKS. J’en ai discuté avec lui, j’ai testé, et franchement ça m’a plu. J’ai pris des gels énergétiques à la caféine et j’ai directement ressenti les effets en match. Maintenant je prends aussi des boissons de récupération à chaque fin de séance forte d’entraînement et après chaque match, et des chewing gum énergisants aux entraînements, ça booste bien. Grâce à tout ça je n’ai plus trop de courbatures les jours après les matchs et avec le gel à la caféine j’arrive directement à rentrer dans les rencontres.

Il y a un produit FOOTBOKS particulier que tu recommandes ?

Si vous avez du mal à rentrer dans vos matchs et que vous n’êtes pas très chauds, je vous conseille vraiment les gels énergétiques à la caféine avant le match et un gel électrolyte à la mi-temps. Avec ça j’ai trouvé ma petite routine et je pense que je vais la garder pendant très longtemps. Si vous voulez performer, mettez tous les ingrédients pour. FOOTBOKS c’est une vraie aide à la performance.

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter ?

Une montée en Ligue 2 avec mon club mais avant tout une victoire à Bastia !

Propos recueillis le 07/10/2020 – Mehdi Boudjemaa

, , , , , , , , , ,
Je m'abonne!